Les chiens de race les plus...
 

Actualités

Les chiens de race les plus populaires en 2016


2016, une année historique pour le chien de race en France

 

Les chiffres du Livre des Origines Français, livre généalogique unique dédié aux chiens de races en France, ont de quoi réchauffer le cœur des amateurs et des passionnés : avec 228 045 inscriptions, le LOF, créé et géré par la Centrale Canine depuis 1885, enregistre une année record et historique et conforte les évolutions de ces dernières années en matière de sélection, d’installations et de traçabilité.

 

 

Dans un environnement économique qui souligne une croissance européenne en berne face au rebond américain, l’année 2016 s’est pourtant soldée par une hausse de la consommation des ménages français. Si l’Automobile, l’immobilier, l’électro ménager et la bureautique ont profité de cette croissance, les ménages français se sont également tournés vers le chien de race, c’est-à-dire, inscrit au LOF. Résultat, l’année 2016 a dépassé toutes les projections attendues en affichant un niveau record d’inscriptions dans le livre des origines français. Voici, en avant première, les grandes tendances qui se dégagent de ce cru 2016, de l’élevage canin français :

 

-          1) Trois races bergères se retrouvent sur le podium du cru 2016 : le Berger belge – boosté par sa variété le Malinois s’empare de la 1ère place, en détrônant le Berger allemand (1er sans discontinuer depuis 1946), qui se retrouve à la 2ème place et le Berger Australien, qui monte sur la 3ème marche : une première depuis la création du LOF en 1885 !

-          2) Trois races – celles du podium- sont à plus de 10 000 inscriptions annuelles et même 11000 pour le tombeur de roi, le Berger belge

-          3) Le Retriever vedette est le Golden Retriever qui frôle les 10 000 inscrits en 2016 et se retrouve sur la 4ème place du podium

-          4) Dans le Groupe I, l’année 2016 est historique avec trois races aux trois premières places du LOF. Saluons également la très bonne tenue du Berger de Beauce, à la 4ème place dans ce Groupe

-          5) Dans le Groupe II, le Cane Corso confirme son leadership en franchissant le cap des 5000 inscrits, loin devant le 2ème, le Bouvier Bernois (3430 inscrits) et le Rottweiler (2817), ce dernier confirmant une belle remontée au fil de ces dernières années (Pour mémoire, 1878 inscrits en 2012).

-          6) Le Groupe III (terriers) est largement dominé par un Américain, l’American Staffordshire Terrier et un anglais, le Staffordshire Bull Terrier, connu sous l’appellation de « Staffie » qui dépassent chacun les 9000 inscriptions dans l’année.

-          7) Représentant du Groupe IV, le Teckel affiche une belle remontée avec plus de 3600 inscrits

-          8) Dans le Groupe V, le Siberian Husky semble indétrônable et  franchit le cap des 3200 naissances : il faut remonter à 1988 pour retrouver un tel niveau d’inscriptions au LOF

-          9) Dans le Groupe VI (chiens courants), qui compte près de 70 races reconnues sur le plan international, les « françaises » s’en sortent bien, notamment le Gascon Saintongeois (806), Griffon Bleu de Gascogne (719), le Griffon Nivernais (691). En tête, le Beagle affiche 4682 inscriptions soit près du  1/3 des inscriptions du groupe

-          10) Dans le Groupe VII (chiens d’arrêt), le trio de tête, le Setter anglais (le quart des inscrits du Groupe), l’Epagneul Breton et le Braque de Weimar conservent le podium. Notons la percée du petit épagneul de Munster, un épagneul allemand en pleine forme qui affiche des naissances supérieures à celles du Pointer et qui se rapprochent de celles du Braque allemand.

-          11) Dans le Groupe VIII (Retrievers, Spaniels et Chiens d’eau), le Golden est le leader incontesté frôlant la barre des 10 000 (9808 inscrits), tandis que les deux suivants, le Labrador et le Cocker anglais, confortent leur place sur le podium. Soulignons la croissance sure d’un Italien original, le Chien de Romagnol.

-          12) Dans le Groupe IX, 2ème Groupe préféré des Français, les vedettes d’excellente compagnie sont nombreuses, avec un trio de tête original : un petit épagneul anglais (Cavalier King Charles), un petit mexicain (Chihuahua) et un petit molosse francilien (le Bouledogue français), tous les trois à plus de 6500 inscrits.

-          13) Enfin, le Groupe X, essentiellement des lévriers, confirme une remontée de ses effectifs, grâce à la popularité de son leader le Whippet (plus de 1400) et de son homologue italien, le PLI (Petit Lévrier Italien). Les lévriers Persans (Saluki) et Afghans continuent, malheureusement, de voir leurs effectifs fondre : le premier avec 34 inscrits et le second, 99 inscrits. Saluons la progression d’une rareté, l’Ecossais (Deerhound) qui multiplie ses effectifs par 2,5 en l’espace d’un an. 

 

En conclusion, cette année 2016 confirme la bonne santé de la filière « chiens de race » dans notre pays avec une progression dans une population canine en baisse. Ce qui signifie que les Français sont de plus en plus concernés, lors de l’achat d’un chiot, par la notion de chien de race et de pedigree. Une très belle occasion de saluer le travail des éleveurs qui, outre la traçabilité, le respect des caractéristiques de chaque race, ont amplifié au fil des dernières années leurs critères, en particulier, la santé, et le bien être des chiens qu’ils font naître !

Devenez membre de chien online

Pour être averti de la naissance d’un chiot de race, recevoir la newsletter...

SONDAGE

Quelle est selon vous, l'exposition la plus sélective

Votez

Copyright : reproduction interdite, tous droits réservés